Claude DUPARFAIT

Claude DUPARFAIT

  

 

 

Son parcours :

Formé à l’École de Chaillot sous la direction d’Antoine Vitez, et au Conservatoire National de Paris (1988⁄90), il travaille au théâtre avec Jacques Nichet Le Baladin du monde occidental de Synge, Silence complice de Daniel Keene, La prochaine fois que je viendrai au monde ; François Rancillac Le Nouveau Menoza de Jakob Lenz, Polyeucte de Corneille ; Jean-Pierre Rossfelder Andromaque de Racine ; Bernard Sobel Le Roi Jean, Three Penny Lear de Shakespeare, Les Géants de la montagne de Luigi Pirandello, Anne-Françoise Benhamou et Denis Loubaton Sallinger de Bernard-Marie Koltès ; Georgio Barberio Corsetti Docteur Faustus d’après Thomas Mann ; et Stéphane Braunschweig La Cerisaie d’Anton Tchekhov, Amphitryon de Heinrich von Kleist, Peer Gynt d’Ibsen.


Il écrit et met en scène en 1998 Idylle à Oklahoma d’après Amerika de Franz Kafka (Éditions Les Solitaires Intempestifs). Il assure la direction pédagogique de l’Atelier Volant (promotion 1999-2000), structure de formation pour comédiens du théâtre de la Cité à Toulouse avec laquelle il crée Le Tartuffe de Molière.


Comédien de la troupe du TNS de 2001 à 2009, il joue sous la direction de Stéphane Braunschweig dans Prométhée enchaîné d’Eschyle, L’Exaltation du labyrinthe d’Olivier Py, La Mouette d’Anton Tchekhov, La Famille Schroffenstein de Heinrich von Kleist, Le Misanthrope et Tartuffe de Molière.

Il est nominé pour le Molière du comédien en 2009 pour le rôle d’Orgon.
Il a joué le rôle-titre dans Edouard II de Marlowe mis en scène par Anne-Laure Liégeois.

En 2009 il joue le rôle de Rosmer dans Rosmersholm d’Ibsen mis en scène par Stéphane Braunschweig, en 2010 il reprend le rôle de Cal dans Combat de nègre et de chiens, mise en scène de Michael Thalheimer et en 2010 il interprète le rôle de La Comtesse Geschwitz dans Lulu – une tragédie-monstre de Frank Wedekind mis en scène par Stéphane Braunschweig..

Il joue dans Les Criminels, de Ferdinand Bruckner, mis en scène par Richard Brunel en octobre 2011, et repris à la Colline en février 2013.

Il joue et met en scène avec Célie Pauthe Des arbres à abattre de Thomas Bernhard à La Colline en mai 2012, pour lequel il obtiendra le prix de la critique 2012, pour son interprétation du Narrateur.

Il rejoint Stéphane Braunschweig pour Six personnages en quête d’auteur de Pirandello, crée au festival d’Avignon 2012, et repris en automne 2012 à La Colline.

Il revient en 2017 à Thomas Bernhard dans Le froid augmente avec la clarté, mettant en scène les deux premiers volets de son autobiographie – romans d’initiation dans une Autriche défigurée par le nazisme


Il a été responsable de plusieurs enseignements pour les élèves comédiens de l’École du TNS. En 2003, il est à l’origine d’une carte blanche aux comédiens de la troupe intitulée Petits drames camiques d’après Cami, et en 2004, il a mis en scène au TNS, Titanica de Sébastien Harrisson avec les comédiens de la troupe.

Au cinéma, il joue notamment avec Philippe Bérenger, Didier Le Pécheur, Patrick Dewolf et Claire Devers.