L'AMOUR C'EST LA GUERRE
10 mars 2015
Théâtre Liberté

L'AMOUR C'EST LA GUERRE

 

dans le cadre de MARDI LIBERTÉ - Mardi 10 mars de 12h15 à 13h15 au Théâtre Liberté à Toulon

 

Dramaturgie et mise en scène Philippe Berling, costumes Nathalie Prats, avec les élèves de troisième année de l’ERAC – ensemble 22 – Julie Cardile, Esther Carriqui, Sophia Chebchoub, Morgan Defendente, Marianna Granci, Paul Pascot, Laurent Robert

 

Accueil en résidence à la FabricA du Festival d’Avignon pour les répétitions

Parcours baroque, de Robert Garnier à Jean Racine en passant par Jean de Rotrou, Jean de Mairet et le jeune Pierre Corneille. Vous êtes ensuite invités à déjeuner au Bar du Théâtre en compagnie des artistes.

 

PRÉSENTATION

Il s’agit d’un parcours montrant comment le répertoire français de la fin du XVIe et du XVIIe, dit « baroque », évolue au cours du siècle. De Robert Garnier à Jean Racine en passant par Jean de Rotrou, Jean de Mairet et le jeune Pierre Corneille. 
Comment l’alexandrin baroque devient le vers classique, en s’affinant, se polissant tout en gardant son énergie active. Comment une dramaturgie sans aucune règle et jouissant d’une liberté semblable à celle des séries actuelles télévisées, se bride peu à peu pour intégrer le fameux carcan de la règle des trois unités et s’imposer une rigueur visant la perfection. 

Dans tout ce répertoire, l’action est le verbe, et réciproquement. La langue est toujours action sur le partenaire, et non pas discours, malgré les apparences. Le baroque est mouvement, car mélange heureux des contraires, tension constante entre deux pôles opposés, qui seront ici, majoritairement, l’amour et la guerre, accessoirement, le conflit des générations. 

Ce sera un parcours dans différents lieux autant intérieurs qu’extérieurs, dont la dramaturgie sera constituée par des scènes extraites de huit à neuf pièces de Robert Garnier, Alexandre Hardy, Jean de Mairet, Pierre Corneille, Jean de Rotrou et Jean Racine.