Les temps forts de Janvier 2015
du 8 au 31 janv. 2015
Salle Seita - Friche Belle de Mai

Les temps forts de Janvier 2015

Quatre dates à noter dans vos agendas :

Le premier spectacle de Laureline Le Bris-Cep, diplômée 2014 de l’ERAC.

Trois projets personnels proposés par les élèves de troisième année de l’ensemble 22.

 

Le 8 janvier à 20h et le 10 janvier à 20h30 salle Seita – Friche la Belle de mai

Reste(s), librement inspiré de Guerre de Lars Norén et des textes de Svetlana Alexievitch, Falk Richter, Charlotte Delbo, Darina al Joundi, Mahmoud Darwich.

Mise en scène : Laureline Le Bris-Cep

Assistante dramaturgie : Anna Carlier
Avec : Anna Carlier, Alexandre Finck, Adrien Guiraud, Juliette Prier, Chloé Vivares

Avec la complicité de Jean-Pierre Baro

Projet soutenu par le FIJAD – Fonds d’Insertion pour Jeunes Artistes Dramatiques, DRAC et Région PACA.

 

A quelques heures d’avion, à la télévision, dans les journaux, dans nos conversations, la guerre est un acouphène dont le sifflement fait partie de notre quotidien.

Nous, qui avons entre 22 et 28 ans et qui pouvons représenter une jeunesse privilégiée, sommes si proches de la guerre par le virtuel alors que nous en sommes si loin dans nos corps. Nous consommons la guerre, à la fois malgré nous, et parce qu’elle nous fascine. Spectateurs à distance d’un enfer contemporain, comment rapprocher ce thème de nous-mêmes ?

Ce travail est une investigation collective.

Une histoire d’abord, celle de la pièce Guerre de Lars Norén, qui trace le parcours d’une famille et nous plonge dans ce qu’il reste d’un homme, d’une femme, d’un enfant, après la tentative de déshumanisation qu’ils ont subie.

Des faits journalistiques viennent alimenter la trame narrative, nous permettant de rester ancrés dans des faits réels. Nous sommes ainsi à la frontière entre une fiction, frôlant parfois le « drame bourgeois », et le témoignage de guerre.

Des propositions des comédiens ainsi que des textes écrits à partir de leur propre parole viennent entrecouper cette fiction. Car ce qui les implique n’est pas tant la guerre comme phénomène, que ce qu’elle génère comme questionnement face à eux-mêmes. Une quête de mémoire et d’identité. Une recherche d’espoir, de poésie…

Dans la rencontre entre le langage de Lars Norén et le nôtre, nous interrogeons nos clichés avec humour, autodérision, tout en veillant à ne pas tomber dans une ironie facile, ni se lamenter sur l’état du monde.

 

Projets personnels de l’ensemble 23

Présentations au Petit Théâtre – Friche la Belle de mai – 20h30

 

Vendredi 16 janvier

On n’est pas ça pour là – projet de Grégor Daronian-Kirchner

Avec : Valentine Basse, Théo Comby-Lemaitre, Nina Durand-Villanova, Fabien Gaertner, Florine Mullard, Thibault Pasquier

 

Samedi 24 janvier

Chambre obscure ou les fantasmagories d’un vieil enfant – projet de Nina Durand-Villanova

Avec : Gregor Daronian, Laurent Robert, Marianna Granci, Valentine Basse, Thibault Pasquier, Julie Cardile, Paul Pascot (son)

 

Samedi 31 janvier

La soucoupe et le perroquet ou Mise en bouche des étoiles – Projet de Paul Pascot

Avec Morgan Defendente et Florine Mullard