SYMPHONY - FRAC | art visual
du 27 au 30 janv. 2016

SYMPHONY - FRAC | art visual

Liens

Komm'n'act

dans le cadre du Festival Parallèle organisé par Komm'n'act, avec la participation de Morgane Peters, Nathan Roumenov et Angelica Tisseyre, élèves-comédiens de première année, ensemble 25

 

du 27 au 30 janvier 2016 de 12h30 à 19h au FRAC de Marseille

 

le teaser : https://vimeo.com/148986015

 

durée 25 mn

 

 

Conception Christer Lundahl et Martina Seitl

 

Directrice de recherche et collaboratrice Rachel Alexander

 

Un casque sans fil sur la tête, des lunettes occultantes sur le nez, vous voilà prêt(e) à déambuler dans les salles du FRAC. Pour cette visite guidée en très petit comité, l’ouïe et le toucher prennent le relais de la vue pour vous offrir une autre perception du lieu et de ses œuvres. Pour y accéder, suivez les instructions qui parviennent à vos oreilles et abandonnez-vous aux mains des performers de Lundahl & Seitl. Au fil de sollicitations multi-sensorielles, la réalité du musée s’efface au profit du virtuel, de l’intangible, de la sensation qui frôle parfois l’hallucination. Autant d’étapes qui mènent à la porte de la pièce manquante, celle qui ouvre sur l’espace infini de votre imagination. La pièce maîtresse de la collection.

 

En partenariat avec l’ERAC (école régionale d’acteurs de Cannes), ce projet implique des apprentis comédiens.

Avec l’aide de l’Institut Suédois

Avec le soutien de Lieux publics, centre national de création en espace public & IN SITU, réseau européen pour la création artistique en espace public, dans le cadre du projet META 2011-2016 financé par la Commission européenne (DGEAC Programme Culture).

 

«C’est comme tomber dans un conte de fée écrit pour soi, trouver son jardin secret ou entrer dans le monde de Narnia en passant par l’armoire magique. On se laisse séduire par la douce voix qui nous murmure à l’oreille, et par les mains qui volettent autour de nous comme des oiseaux. Et pourtant on n’a jamais l’impression de perdre le contrôle – après tout, c’est notre imagination qui confère tout son pouvoir à cette œuvre.”

The Guardian - Lyn GARDNER - 24 Mars 2011

 

Christer Lundahl et Martina Seitl forment Lundahl & Seitl en 2003 — une collaboration artistique pluridisciplinaire dont l’objectif principal consiste à mettre au centre de l’œuvre la perception du spectateur. Leurs projets représentent une «nouvelle forme d’art» qui anéantit les frontières perçues entre «le faire et le voir», ce qui débouche sur la conception d’événements puissants qui ont bel et bien lieu dans la conscience du spectateur. Chaque projet est propre à une situation et à un lieu particuliers, et questionne également l’Histoire, le temps, l’espace et la perception humaine. Lundahl & Seitl visent à rapprocher les disciplines scientifiques, la performance et l’art en créant de nouveaux espaces pour un questionnement collectif. Leur travail a été montré à l’échelle internationale dans les musées, galeries, salons d’art contemporain, conférences scientifiques, théâtres et spectacles de danse, dans des festivals et les espaces publics.