• L'eau qui dort - You were/wolf
    du 19 au 21 juin 2019
    IMMS

    L'eau qui dort - You were/wolf

    Un projet de Thibaut Kuttler
    Avec 8 élèves/comédiens de l'Ensemble 26 : Flora Chéreau, Sophie Claret, Samuel Diot, Léa Douziech, Ana Maria Haddad Zavadinack, Tamara Lipszyc, Nans Mérieux et Antonin Totot. 

    Studio de répétition
    IMMS - Friche la Velle de Mai
    Gratuit - Réservation obligatoire
    04 95 04 95 78 / contact13@eracm.fr

     

    _________

     

    Je m'interroge et je suis d'une même espèce. Ma réflexion est choeur avec vos pensées je le crois.

    Qu'est-ce qui me brûle ? Qu'est-ce qui me fait dresser les oreilles ? Qu'est-ce qui me situe par rapport à toi, en train de lire ces lignes ? Nous ne nous connaissons pas, mais nous sommes frères ou soeurs d'une existence commune. D'une expérience commune. Mon expérience fut la suivante.

    Un lieu public, une gare, un jour standard sur le calendrier et une alerte à la bombe animant toute une foule à la fuite. Terreur médiatique infondée en période de trouble. Mais révélation de l'instinct de survie.

    « Coexistence » disparue du dictionnaire. J'ai couru comme tout le monde avec les réflexions sociales éteintes dans le visage.

    Cerveau reptilien : respirer et fuir.
    Il n'y avait rien. Conséquence d'abrutissement. Qu'est ce qui m'a différencié d'un animal ce jour-là ?

    Qu'est-ce qui me différencie de l'animal ? Le monde que nous avons crée est-il si loin du monde animal ?
    Suis-je mon propre prédateur ?
    Que me reste t-il de mammifère ?
    Notre société annihile-t-elle mes fonctions primaires ?

     

    _________

     

    Ateliers de recherche

    Pendant la dernière année de leur cursus les futurs comédiens ont la possibilité de travailler sur un projet de recherche. Quatre projets sont retenus chaque année. Chaque responsable de projet doit constituer une distribution avec les autres comédiens de sa promotion, l’école apportant un soutien technique à l’opération. Une esquisse de ce travail est présentée au bout de trois semaines de répétitions. Il ne s’agit pas de mise en scène mais plus d’une expérimentation destinée à placer l’acteur face à son obligation de construction et de proposition ; elle vise à conforter l’autonomie et la responsabilisation de chacun des partenaires de ces projets. Didier Abadie

  • Le Navire Noir
    du 20 au 28 juin 2019
    Théâtre de l'Aquarium

    Le Navire Noir

    Jean-François Matignon

    D’après le roman de David Peace TOKYO VILLE OCCUPEE
    Mise en scène Jean-François Matignon
    Avec 8 élèves/comédiens de l’Ensemble 27 : Ligia Aranda Martinez, Maxime Christian, Ioachim Dabija, Mélina Fromont, Marie Razafindrakoto, Lola Roy, Quentin Wasner-Launois

    Le 20 juin à 20h - Salle Lorraine
    14 Boulevard de Lorraine 06400 Cannes
    Gratuit - Réservation obligatoire
    04 93 38 73 30 / contact06@eracm.fr

    Les 27/28 juin à 19h, le 29 juin à 20h et le 30 juin à 16h
    Théâtre de l'Aquarium - La cartoucherie
    Route du champ de manœuvre 75012 Paris
    Gratuit - Réservation obligatoire
    01 43 74 72 74 / theatredelaquarium@wanadoo.fr


    _________


    "Le 26 janvier 1948, un homme qui se disait envoyé par le ministre de la Santé, s’est présenté dans une agence de la Banque Impériale de Tokyo pour procéder à une vaccination du personnel. Quelques minutes après, plusieurs employés succombaient. Le roman de David Peace donne voix à plusieurs protagonistes de l’histoire, notamment aux victimes de cet acte criminel. Il confronte les fantômes du personnel empoisonné et d’acteurs majeurs de cette tragédie à un Écrivain pour qui la collecte des voix est un enjeu vital dans la perspective de l’écriture d’un Livre qui tenterait d’établir la vérité des évènements.
    Le spectacle est un travail de reconstitution, dans le sillage de celui de l’Écrivain. Tentative de reconstitution du déroulement précis des évènements et du fiasco judiciaire et humain qui s’en suivit, et des causes de ces meurtres liées à l’histoire militaire du Japon lors de l’occupation de la Mandchourie, tout cela baignant dans un univers hanté par des présences fantomatiques. Le spectacle est le fruit d’un travail de plusieurs semaines sur le thème de l’adaptation d’un roman au plateau."
    Jean-François Matignon


    _________


    Jean-François Matignon signe sa première mise en scène en 1987 avec Le Bouc de Fassbinder, suivie en 1988 de La Peau dure de Raymond Guérin. Il crée en 1990 la Compagnie Fraction avec laquelle il va proposer plus de vingt spectacles inspirés par des auteurs contemporains, Modiano, Genet, Williams, Müller, Peace, Brecht, et des classiques, Shakespeare, James ou Büchner. Il alterne la mise en scène de textes dramatiques et d'adaptations de romans dont quatre ont été présentées au Festival d'Avignon. Il mène, en regard de son parcours de metteur en scène, un travail de transmission pédagogique et propose également de nombreux stages, ateliers et masterclass.


    David Peace est un écrivain anglais né en 1967 à Osset dans le West Yorkshire. Il se fait connaître en France au début des années 2000 avec la publication du Quatuor du Yorkshire (1974, 1977, 1980 et 1983, éd. Rivages).
    Certains critiques comparent le style de David Peace à Sade ou Lautréamont, de par la noirceur extrême de ses textes. Il se consacre ensuite à une trilogie de romans noirs contant des crimes réels au sein d'une Tokyo ravagée par la défaite et la destruction de 1945. David Peace vit et travaille depuis de nombreuses années à Tokyo, où il est installé avec sa famille.


  • Le nouvelles falaises
    du 26 au 28 juin 2019
    IMMS

    Le nouvelles falaises

    Texte et proposition scénique Lise Icard-JC
    Scénographie Émilie Rossi
    Direction d'actrice Lina Errida
    Dramaturgie Margot Lacaze
    Technique et lumière Arthur Lavieille
    Collaboration artistique Alice Zelda Leclerc

    Studio de répétition
    IMMS - Friche la Velle de Mai
    Gratuit - Réservation obligatoire
    04 95 04 95 78 / contact13@eracm.fr

    _________


    Dans le cadre du Master Arts et scènes d’aujourd’hui d’Aix-Marseille Université, en partenariat avec l’ERACM, Lise ICARD-JC et l'équipe de l'ERACM ont le plaisir de vous inviter à une représentation de :

    AUTOFICTION MORCELÉE
    LES NOUVELLES FALAISES

    « Je pars d’une montagne dévastée par les morts qu’elle a laissée tomber. Dans les collines où l’argile est plus rouge et plus vive que dans n’importe quel endroit du monde, j’imagine que mon père est né. J’imagine mes mille pas dans Fez et ces rencontres ridicules qui me poursuivent. »

    C’est dans une cascade ininterrompue de mots que se construit Les Nouvelles Falaises, monologue intime par et pour une jeune femme éparpillée entre l’Afrique et l’Europe, entre le Maghreb et la Provence. Lise ICARD-JC compose une autofiction creusant jusqu’aux racines de sa propre généalogie, vécue entre le manque terrible des disparus et l’amour fol pour ceux qui restent. Dans cette confidence se donne toute la brutalité de l’absence et la frénésie de l’(en)quête d’une identité en morceaux. La prise de parole, portée par l’autrice et interprète se vit comme une lutte pour que jamais ne se tarisse la violence des chutes de falaises.

     


    Avec le soutien du Théâtre La Cité, de la FAIAR et de la Compagnie Artonik. Remerciements à Brian Ca et Chiara Forliani.