• Les corps étrangers de Aiat Fayez
    du 30 nov. au 1 déc. 2012
    Comédie de Reims

    Les corps étrangers de Aiat Fayez

    Ludovic LAGARDE

    Le mythe de l’étranger connaît comme chaque mythe mille et une versions. Aiat Fayez fut un étranger en France et il l’est resté après avoir quitté ce pays. Le regard de l’étranger reste toujours un regard différent de celui des autochtones. Les autochtones ne lui sont pas hostiles, ce serait une hypothèse trop facile. Mais ils sont conditionnés, réagissent comme on les a éduqués, ce qui est simplement humain, 

    n’est-ce pas ?

    « Cette pièce en quatre parties, traite la question du corps étranger dans notre société. Soumis à l’oppression bureaucratique et à son arbitraire, objets de tous les fantasmes, valeurs marchandes pour le trafic humain, intégrés / désintégrés, ces corps étrangers tournent comme des balles dans ces petites machines théâtrales ironiques et cruelles. »                                                                  

    Ludovic Lagarde

     

    Aiat Fayez

     

    Né en 1979, Aiat Fayez suit des études de philosophie à Paris.

    En 2009, son premier livre, Cycles des manières de mourir, paraît chez P.O.L, une œuvre composée de trois épisodes romanesques : "De l'autre côté de la vitre", "Au cœur de ce pays" et "Les assassins sont parmi nous".

    Il quitte la France en 2010 et s'installe en Autriche où il se consacre à l'écriture de romans et de pièces de théâtre.

    Son premier texte dramatique, Les Corps étrangers, est paru à L'Arche en 2011. En 2012, son second roman Terre vaine sort chez POL.