Jean-Pierre BARO
ensemble 12|2001-2004

Jean-Pierre BARO

Partager
Adresse Mail

jeanpierrebaro@hotmail.com

Médias

" Difficile de décrire en quelques phrases seulement ce que représente l'ERAC à mes yeux...  tant de choses ...un territoire, une zone de créativité, de liberté et de résistance donc, un lieu d'apprentissage, de rencontre, un foyer, une villa, un théâtre...

Au-delà de ma formation d'acteur, c'est à Cannes qu'est né en moi le désir de devenir metteur en scène. Cette école place l'idée de création, l'autonomie des élèves-comédiens au cœur de son projet de formation, quelle que soit la qualité des intervenants et de leur enseignement. L'élève avec son regard et sa subjectivité est toujours au-dessus de tout discours dogmatique. 

C'est pour moi la force et l'âme de cette école.

Aujourd'hui j'interviens au sein de l'ERAC, c'est une chance et une nécessité dans mon parcours d'artiste que de continuer à apprendre en apprenant aux autres.  J'espère perpétuer par mon expérience d'ancien élève ce que je crois être la philosophie de l'école, qui est aussi devenue la mienne. "

Jean-Pierre Baro

 

Actus 2016/2017

 

Il est artiste associé à Scènes du Jura – Scène nationale pour la saison 2016 / 2017.

En octobre 2016, il crée Disgrâce d'après le roman de John Maxwell Coetzee (CDN Orléans, La Colline - théâtre national…).

Il accompagne également le rappeur Kery James pour la création d’À vif au Théâtre du Rond-Point en janvier 2017 et prépare la création en mars de La ville Ouverte, un texte de Samuel Gallet, une pièce en itinérance (CDR de Vire, Comédie de Saint-Etienne, Scènes du Jura...).

 

Son parcours

 

Jean-Pierre Baro est comédien et metteur en scène, formé à l’ERAC.

Il joue sous la direction de Jean-Pierre Vincent, Gildas Milin, Thomas Ostermeier, Didier Galas, David Lescot, Gilbert Rouvière, Stéphanie Loïk, Lazare...

Il dirige la compagnie Extime avec laquelle il met en scène L’Épreuve du feu de Magnus Dahlström, L’Humiliante histoire de Lucien Petit de Jean-Pierre Baro, Léonce et Léna / Chantier d’après Georg Büchner, Je me donnerai à toi toute entière d’après Victor Hugo, Ok, nous y sommes d’Adeline Olivier.

En 2011, il créé Ivanov [Ce qui reste dans vie…] d’après Anton Tchekhov, en 2013, Woyzeck [Je n’arrive pas à pleurer] d’après Georg Büchner et en 2014, Gertrud de Hjalmar Söderberg. 

En janvier 2016, il crée le spectacle Master, de David Lescot, et en juin il met en scène La mort de Danton, de Georg Büchner au Printemps des comédiens avec les élèves de L’ENSAD. Toujours en 2016 il créé Suzy Storck de Magali Mougel à La Colline – Théâtre national avec les élèves de l’ERAC. 

Il enseigne et mène régulièrement des stages et ateliers professionnels, notamment aux Conservatoires d’Orléans et de Tours, au CDN Orléans, au CNAC, à l’ERAC, à L’ESAD, et au Conservatoire de Montpellier.

 

http://www.bureau-formart.org/artistes/jean-pierre-baro