Modalités d'application

FONDS D'INSERTION POUR JEUNES ARTISTES DRAMATIQUES

LES CONDITIONS POUR BÉNÉFICIER DU FIJAD

• le porteur de projet doit être un professionnel du spectacle vivant
• le budget de production doit faire l'objet de financements d'organismes publics

CONSTITUTION DU DOSSIER DE DEMANDE

• projet artistique
• budget de production faisant apparaître les financements de l'ensemble des dépenses
• copie du contrat du comédien mentionnant le rôle attribué
• détail de la diffusion du projet
• planning détaillé précisant le nombre de jours de répétitions et de représentations, ainsi que le salaire du comédien

PARAMÈTRES PRIS EN COMPTE

• durée des répétitions (1,5 mois minimum)
• nombre de représentations (15 minimum)
• diffusion : nombre et qualité des lieux prévus
• nombre de comédiens FIJAD engagés
(ne pourra excéder la moitié de la distribution)

LECTURES

Les demandes concernant les lectures font l’objet d’une instruction particulière tenant compte du caractère exceptionnel de ce type de manifestation ; les avis de la Région PACA et de la DRAC sont notamment sollicités.

MODALITÉS D'APPLICATION

Dès acceptation de la demande, une convention est établie entre l'ERACM et l'employeur. Le versement de l'aide intervient conformément à l'échéancier prévu par ladite convention, au fur et à mesure du déroulement des périodes de travail.

L'aide du FIJAD est calculée en fonction du nombre de jours travaillés par le comédien : 95,71 euros/jour ou 2.010,00 euros/mois brut. Cette aide est plafonnée à 6.030,00 euros par comédien engagé sur une production. Les charges patronales restent à la charge de l'employeur.

L'employeur doit obligatoirement faire apparaître la mention de cette aide dans les publications afférentes au projet.

A la fin de chaque opération bénéficiant du fonds de soutien, un bilan est établi avec l'employeur pour permettre d'évaluer l'impact de ces mesures ainsi que les modifications intervenues dans le fonctionnement et l'organisation des productions. Un suivi des comédiens ayant bénéficié de ces aides à l'insertion est assuré afin de réaliser des études statistiques précises quant à leur évolution dans la profession.

La compagnie ainsi aidée doit verser aux comédiens bénéficiant du FIJAD un salaire brut mensuel minimum de 2.210,00 euros (base de salaire fixée pour l’année 2018), et doit également acquitter les charges patronales.

Dans le cas où la période d'embauche est inférieure à 10 jours, le salaire brut journalier minimum doit être de 106,00 euros.

La durée des répétitions ne peut être inférieure à un mois et demi, le nombre des représentations ne peut être inférieur à quinze.

CONTACT

Marine Ricard
insertion@eracm.fr
04 26 78 12 57

CANDIDE de Voltaire, mise en scène Arnaud Meunier, avec notamment Frederico Semedo Rocha © Sonia Barcet
CANDIDE de Voltaire, mise en scène Arnaud Meunier, avec notamment Frederico Semedo Rocha © Sonia Barcet
ENFANT OCÉAN de Jean-Claude Mourlevat, mise en scène Frédéric Sonntag, avec notamment Morgane Peters © Éric Miranda
ENFANT OCÉAN de Jean-Claude Mourlevat, mise en scène Frédéric Sonntag, avec notamment Morgane Peters © Éric Miranda
RAVIE d'après
RAVIE d'après "La Chèvre de Mr Seguin" d'Alphonse Daudet, mise en scène Thomas Fourneau, avec notamment Chloé Lasne © Tous droits réservés
DÉSOBÉIR - PIÈCE D'ACTUALITÉ N°9 d'Alice Zeniter et Kevin Keiss, mise en scène Julie Berès, avec notamment Sephora Pondi © Axelle de Russé
DÉSOBÉIR - PIÈCE D'ACTUALITÉ N°9 d'Alice Zeniter et Kevin Keiss, mise en scène Julie Berès, avec notamment Sephora Pondi © Axelle de Russé