Éric Louis

Comédien, metteur en scène

BIO

Le parcours d’Éric Louis est marqué par sa rencontre avec Antoine Vitez, dont il suit l’enseignement de 1987 à 1989 au sein de l’École du Théâtre National de Chaillot.
À la même période, il rencontre Didier-Georges Gabily. Associé à la création du groupe T’CHAN’G, il joue dans Violences puis Enfonçures de D.G. Gabily, Les Cercueils de Zinc de S. Alexievitch et Dom Juan - Chimères, un diptyque Molière – D.G. Gabily.

Il participe à l'aventure du « Théâtre-Machine », dirigé par Stéphane Braunchweig, et joue des textes de G. Büchner, B. Brecht, Ö. Von Horváth et Sophocle.

De 1993 à 2021, avec la compagnie « La Nuit surprise par le Jour », dont il est co-directeur artistique, il joue sous la direction de Yann-Joël Collin des œuvres de B. Brecht, W. Shakespeare, D.G. Gabily, A. Tchekhov, et dans l’adaptation du film Husbands de J. Cassavetes.
Avec « La Nuit surprise par le Jour », il met en scène Le Bourgeois, la Mort et le Comédien, trilogie regroupant Les Précieuses Ridicules, Tartuffe et Le Malade Imaginaire de Molière.

En collaboration avec Pascal Collin, il écrit Le Roi, la Reine, le Clown et l’Enfant qu’il met en scène dans le cadre du festival Odyssée du CDN de Sartrouville.

En marge de ces aventures de groupes ou de collectifs qui constituent l’essentiel de son parcours, il joue également sous la direction de J.F. Sivadier, N. Vonderheyden, E. Lacascade, T. Roisin, M.Didym, O. Korsunovas, M. Charlet, P. Annen.

En 2020, il débute une collaboration avec Alain Reynaud et la compagnie « Les Nouveaux Nez », en mettant en scène le spectacle Suivez le guide. Cette collaboration se poursuit en 2021 avec la création de Cabarêves, mêlant cirque, théâtre, chant et musique.

En 2021, il écrit et met en scène De toute façon, j’ai très peu de souvenirs, spectacle construit à partir d’interviews d’anciens élèves d’Antoine Vitez, présenté au festival d’Avignon In 2021, avec des élèves de l’ERACM et de l’ENSATT.